Organisation de soirée DJ

Happy Events organise toutes sortes de soirées DJ de la plus grandiose à la plus intimiste !

Home // Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ
Organisation de soirée DJ

La discothèque, le non-lieu par excellence. Un endroit qui n’existe pas. C’est le monde fantastique des lumières, des sons et des couleurs dans lequel vous aimeriez vivre pour toujours. Que quand tu l’éteins, c’est la pagaille. La disco est l’illusion collective contemporaine la plus populaire au monde. Une magie, où la danse primitive se transforme en un rituel collectif appelé danse, mené par un chaman jouant avec des disques appelés disc-jockey.

Soirée DJ Lausanne

Nous sommes Happy Events ! Une agence événementielle qui a le sens de l’événement. Nous avons à coeur d’être proche de nos clients pour pouvoir encore mieux organiser leurs événements. Nous organisons autant de très grands rassemblements que des petites fêtes DJ pour les familles ou les mariages. N’hésitez pas à nous contacter par Whats app pour un 1er contact !

Histoire du métier de DJ

Selon certains, la naissance du DJ coïncide avec les premières expériences radiophoniques, lorsque les pionniers de la radio reliaient les gramophones aux émetteurs, mais le véritable début de l’activité du DJ a eu lieu avec l’ouverture des premières discothèques en France sous le régime nazi. C’est à cette époque que naissent les toutes premières discothèques où sont diffusés des disques de jazz et de blues en provenance du nouveau continent malgré l’interdiction du régime de diffuser des œuvres discographiques américaines. Bien sûr, il a fallu quelqu’un pour sélectionner de tels disques : que quelqu’un devienne bientôt le « DJ » avec la sortie de la disco et l’exportation en Amérique dans les années 60 où le terme DJ sera inventé (littéralement « jockey of records »). Au début, le travail du dj était simplement de mettre les disques (achetés au club) les uns après les autres et de faire des alertes avec le microphone. Le DJ de l’époque recevait un salaire égal ou inférieur à celui d’un barman.
Dans les années 70, il y a eu la fièvre du samedi soir et la musique disco. Avec la disco, le DJ gagne de plus en plus de prestige, devenant le créateur du succès d’un événement et de la bonne réputation d’un local. Puis vint l’époque du Loft et la discothèque devint un lieu d’amour pour la musique où les gens venaient se laisser emporter par l’atmosphère créée par le DJ. Les premières étoiles sont nées, la première étant certainement Dave Mancuso, qui a inspiré toute une génération de visiteurs à son Loft en lançant de grands DJ comme Larryn Levan, Kenny Carpenter, Frankye Knuckles, Nicky Siano, François Kevorkian et Larry Heard. En Italie, en 1975, Miki de Ciak à Bologne a été le premier à présenter au public le genre musical américain grâce à sa grande capacité technique de mixage comparable uniquement aux meilleurs DJs étrangers.
En fait, les Américains ont été les inventeurs du mouvement house qui a donné la « la » à une immense veine de musique électronique, produite par le DJ lui-même. Dès lors, le DJ assume le rôle d’expérimentateur sonore ainsi que celui de mixeur acrobate avec l’introduction du mix « sur scène », une technique qui consiste à faire correspondre parfaitement les temps de deux disques en synchronisation (temps exprimés en bpm, ou temps par minute).

 

WhatsApp us